Escurial


Un roi se bouche les oreilles pour ne plus entendre les aboiements exaspérants de ses chiens qui s’acharnent à lui rappeler que son épouse est à l’agonie. Lorsque l’angoisse atteint son point culminant, le monarque appelle son bouffon et l’oblige à le faire rire. Folial s’y efforce, mais le coeur n’y est pas.
Devant la menace d’être livré au bourreau, il finit par proposer une «farce», (couronner un innocent pour le plaisir de le découronner une fois qu’il est imbu de sa gloire illusoire). Le roi feint d’avoir apprécié le jeu et en propose un à son tour. Il affuble Folial de ses vêtements royaux, pendant que lui-même se coiffe du bonnet de fou. C’est à la faveur de ce changement de costumes que la vérité éclate.

Pièce de théâtre interprétée par deux acteurs-marionnettistes
Texte de Michel de Ghelderode

tout public à partir de 14 ans – Durée : 1h05

Mise en scène : Christian REMER
Acteur – marionnettiste : Emmanuel GAYDON ; Eric CORNETTE
Scénographie et costumes : Zbigniew WIECKOWSKI
Création sonore : Michel PRATT
Construction castelet : Yannick GUERIN

dossier – site Ghelderode

Ce diaporama nécessite JavaScript.

photographies : Pierre GIRAULT

Les commentaires sont fermés