La tendance des vacances : le glamping ?

Publié le : 21 mai 20214 mins de lecture

Depuis des années, une nouvelle tendance est apparue chez les vacanciers : le glamping. L’univers du camping avec l’aisance de l’hôtel, tel est le vœu de ces apparents caravaniers qui n’exigent pas immoler les aumônes de la modernité à l’appétence d’échappée.

Le glamping, une nouvelle mode allusive actuelle

La tendance glamping paraît comme une mode tout à fait particulier de notre temps. On y regagne l’inspire de plusieurs souhaits qui franchissent notre monde : le désir de s’échapper, l’envie de la création, de péripétie, loin des obligées d’une manière de vie présent généralement aperçu comme troublant. Cependant, ce fait ne fuis pas aux réfutations inséparables à celle-ci. Si on exige de s’émanciper de ces enchainées récentes, on n’est pas préparé pour finalement à lâcher l’avantage à quoi on est parvenu à s’habituer. Or, ces nouveaux caravaniers souhaitent déguster aux éclatements d’une autre époque sans les désagréments et abandonner la société sans en poser les faveurs. La réunion de deux envies opposés est actuellement réalisable pour une majorité et on peut inévitablement découvrir une adorable postérité au glamping.

D’où vient cette tendance de vacance ?

Il y longtemps, l’hébergement de disponibilités en plein air a été la particularité du camping. On jouissait aussi de la nature seulement avec les obligées que ce genre d’habitation concluait en bouts d’agrément : matelas gonflable, réchaud, toilettes et douches commune. Ce rapport est attribué en cause avec l’arrivée du glamping. Fusion de charme et camping, la conception est produite au commencement du XXIe siècle ; on découvre le premier événement du dénouement au Royaume-Uni à l’année 2005. Depuis, il a été ajouté à l’Oxford English Dictionary, indice démonstratif quant à son assimilation dans nos coutumes de vie! Cette tendance glamping se montre semblablement à la suite d’une envie que l’homme a depuis toujours, de jouir de la nature tout en conservant le aisance de chez soi. C’est ce qu’on percevait dans le fait de l’affût comme il fut adopté durant une partie du XXe siècle. Il s’agissait donc pour de fortunées Européens et Américains de entrevoir la nature africaine, de durer un aspect d’épisode tout en gardant un moyen de vie européen durant le séjour. 

Pourquoi choisir le glamping comme vacance ?

C’est ce semblable exemple que l’on regagne actuellement avec la tendance glamping. Cette idée indique en effet un camping de luxe qui accepte de spéculer des profits du camping classique tel que la nature, isolement…, etc, tout en préservant l’utilité d’un hôtel. Cette aptitude arrange alors deux souffles opposés contemporaines que sont la réapparition à la nature, parmi une certaine exemption, tout en protégeant un lien avec la culture que l’on arrive toutefois d’abandonner ici. On regagne habituellement dans ces résidences un accès à Internet, une télévision et un room service, spa… et tout ça. Pourtant, plusieurs ne proposent ni lumière, ni Wifi pour certifier une habitude plus incontestable. C’est le fait, par exemple d’Un Couche au Pâturage, un des chefs européens pour ce type de vacance.

Tendance camping : les tentes cloches et tout confort à la mode
Rebaptisé «hôtellerie de plein air» : l’incroyable montée en gamme du camping

Plan du site