Le camping sauvage est il autorisé en France ?

Lorsque vous faites une randonnée de plusieurs jours, faire du camping sauvage sera inévitable. Avant de camper en pleine nature, vous aurez besoin de faire une préparation adéquate. Il est important de se renseigner auprès des responsables du parc concernant la législation. Le camping sauvage est autorisé mais reste une pratique règlementée sur le territoire français. Si vous décidez de dormir sous les étoiles dans une tente ou à l’air libre, vous devez suivre des règlementations en vigueur. Ces règles s’appliquent aussi si vous voulez rester au même endroit durant plusieurs jours avec un véhicule motorisé.

Vous pouvez librement pratiquer le camping sauvage en France

Dans certains endroits, vous pouvez alors faire du camping sauvage sur le territoire français. Le bivouac est autorisé dans certaines conditions. Par contre, vous ne pouvez pas faire du camping sauvage dans certains endroits comme sur les rivages par exemple ou à proximité des monuments historiques. Dans une commune, un PLU pourra vous interdire de camper dans un secteur. Sur les endroits interdits, vous devez voir clairement des affichages à l’aide de panneaux aux points d’accès. Si vous êtes à proximité d’un point d’eau, vous ne pouvez pas faire du camping sauvage dans un rayon de 200 m autour.

Se renseigner auprès des responsables des parcs

En ce qui concerne le camping sauvage, les parcs possèdent leurs propres règlementations. Dans certains parcs, vous ne pouvez pas par exemple allumer un feu de camp car cela pourra se transformer en feu de brousse au cas où vous ne le maîtriserez pas. Dans d’autres parcs, le camping sous tente est interdit car cela peut être jugé dangereux en présence d’animaux sauvages qui pourront s’en prendre à vous. Par contre, dans ces endroits, vous pouvez faire du camping sauvage avec votre mobil home par sans problème. Cela concerne les parcs régionaux ou nationaux. Pour se renseigner à propos des restrictions et de camper en toute sécurité et en toute légalité, vous pouvez contacter les responsables du parc.

Concernant les restrictions

Vous devez respecter les bonnes conduites ainsi que les restrictions concernant le camping sauvage. Hors des voies publiques et des routes, le bivouac peut être librement pratiqué avec l’accord du propriétaire de l’endroit. Vous ne pouvez pas alors camper sur les routes ou les voies publiques, dans des endroits en instance de classement, dans un rayon de 0,5 km autour des sites patrimoniaux ou sur les rivages de la mer.

Road trip en camping car : les avantages
Tendance : mais qu’est ce que le glamping ?